Financement Participatif – Quand les Banques Cedent une Partie de leurs Bénéfices

La part des banques américaines sur le marché du crédit pourrait se réduire
de 20 % face aux nouveaux acteurs, selon Goldman Sachs.
Le CrowdFunding grignote chaque année des parts de marché aux banques,
et va devenir l’alternative évidente face à la frilosité du système bancaire à prêter
et prendre les risques qui lui incombent en tant qu’acteur du système économique.
Voici quelques chiffres qui confirment clairement cette tendance..

Selon Goldman Sachs, les plates-formes permettant aux investisseurs d’accorder des prêts
– et plus largement les acteurs non bancaires –
mettront « en risque » 11 milliards de dollars de profits par an
ces cinq prochaines années pour les grandes banques américaines…
soit tout de même 7 % du total des profits de 2014 (150 milliards de dollars).
Au total, la banque estime que, sur l’ensemble des types de prêts concernés
(prêts personnels, aux PME, aux étudiants, immobilier…),
la part des banques pourrait se réduire de 20 % face à ces nouveaux acteurs.

Manque à gagner

Le gros du manque à gagner – 4,6 milliards de dollars de bénéfice par an –
provient des prêts personnels (« unsecured personal lending »).
Un marché totalisant outre-Atlantique un encours proche de 850 milliards de dollars,
contrôlé actuellement à 80 % par les banques. De nouveaux concurrents comme Prosper ou Lending Club
pourraient à terme se saisir d’un tiers de la part des vieux géants de la finance.
Deuxième grand poste, dans le crédit immobilier, les banques pourraient voir s’évaporer
2,2 milliards de dollars de résultats par an, sur un marché traditionnellement
déjà bien davantage ouvert aux « non-banques » qu’en France.
Suivent les prêts aux petites entreprises (1,6 milliard de profits en risque)
à et aux étudiants (700 millions de dollars).

(Source les Echos)

Le CrowdFunding sous ses diverses formes, permet, non seulement de financer
de beaux projets industriels et commerciaux, mais en plus,
offre aux contributeurs de formidables opportunités d’investissements,
avec des taux de retours très intéressants…

Cette vidéo explique comment des particuliers, petits ou plus gros investisseurs,
retirent d’impressionnantes rentabilités grâce au CrowdFunding

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *