Le monde à l’envers.. Qui sont ces entreprises qui gagnent de l’argent avant même de produire…

Imaginer, Développer, Concevoir, Produire, Communiquer, Vendre ….
Les écueils sont nombreux avant d’encaisser les premiers Euros issus des ventes.
Par conséquent, les besoins financiers des entrepises peuvent être énormes
et les retours sur investissement très.. très longs!.

Si le projet a pour cible un marché grand public, il serait évidemment suicidaire de développer
un produit ne correspondant pas à la tendance du moment et à une forte demande du grand public.
Une étude de marché précise s’impose donc, afin de mesurer le plus exactement possible
tous les éléments qui vont déterminer le potentiel du projet et permettre
à la start’up de prendre le meilleur départ.

Le sujet ici n’est pas de préciser et d’analyser les composantes d’une étude marché,
mais de bien comprendre que les données récoltées ne sont finalement que théoriques,
pendant que, de son côté, le porteur de projet, lui, veut plus de concret
par du retour sur investissement et des bénéfices rapides.

Comment une start’up pourrait obtenir le financement de son fond de roulement
auprès du système bancaire traditionnel , alors que les projets d’entreprises bien établies,
ont de plus en plus de mal à obtenir des prêts ?
On pourrait comprendre le jeu des banques quand elles prennent de plus en plus de garanties…
Mais assurent-elles encore leur rôle de « dynamiseur » de l’économie …..

Ce qui aurait pu être considéré comme une impasse pour les jeunes entreprises
s’est vite transformé en une recherche de solution alternative de financement,
et un phénomène venu des US, à l’origine, pas du tout destiné à financer
des projets industriels ou commerciaux, commence à prendre une part
non négligeable des financements d’entreprises..

Ce phénomène est en place, il est réglementé par les autorités financières,
il s’agit du Financement Participatif, voici quelques chiffres….
« Selon Goldman Sachs, les plates-formes permettant aux investisseurs
d’accorder des prêts -et plus largement les acteurs non bancaires –
mettront « en risque » 11 milliards de dollars de profits par an
ces cinq prochaines années pour les grandes banques américaines…
soit tout de même 7 % du total des profits de 2014 (150 milliards de dollars).
Au total, la banque estime que, sur l’ensemble des types de prêts concernés
(prêts personnels, aux PME, aux étudiants, immobilier…),
la part des banques pourrait se réduire de 20 % face à ces nouveaux acteurs. »

Le Financement Participatif ou CrowdFunding,
va encore plus loin…

Les entreprises ont bien vite compris qu’une étude de marché,
aussi bonne et juste soit elle, n’accélèrerait pas les rentrées d’argent…
et ne forcerait pas ou très peu la frilosité des banques…
En lançant une campagne de financement participatif auprès du grand public,
le porteur de projet, va demander des fonds auprès de ses futurs clients,
en contrepartie de quoi il va leur fournir,
le produit en question avec un discount, ou un avantage en nature.

Quels sont les risques??
AUCUN… car une campagne de crowdfunding ne coute rien..
La plateforme récoltant les fonds se paie sur l’argent collecté.

.. Et les avantages ?
Si la campagne fonctionne bien, elle donne immédiatement la tendance d’accueil du produit,
et constitue en elle-même, une étude de marché en conditions réelles.
Une bonne campagne de CrowdFunding peut également constituer
la première étape d’appels de fonds, la seconde étant, fort de ces résultats,
de faire appel aux financeurs traditionnels.
Les moyens financiers nécessaires au développement du produit arrivent très rapidement.
Des ventes sont donc réalisées, et l’argent encaissé,
avant même que le produit soit complètement développé..
Le crowdfunding est devenu en quelques années la solution alternative
et sans risques pour financer de nouveaux projets d’entreprises…

<< Mais bien plus encore…>>

Voyez plutôt comment, grâce au Financement Participatif,
des investisseurs bien inspirés ont construit

un véritable support d’investissement haut rendement, accessible à tous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *